Dans les premières semaines après l'accouchement, 10% environ des femmes réussissent à ovuler très rapidement. Il est donc indispensable d’utiliser une méthode de contraception dans les quelques semaines après la naissance de bébé si vous ne désirez pas un autre enfant immédiatement.

 

Avant de reprendre une méthode de contraception, demandez l'avis de la sage-femme ou de votre gynécologue.

Si vous allaitez :
  • Vous pouvez choisir le préservatif ou la micropilule. Il s'agit d'une pilule microdosée contenant de la progestérone, adaptée pour les femmes qui ont choisi l'allaitement.
  • Elle est autorisée dans les 10 jours qui suivent l'accouchement.
  • Elle peut parfois entraîner une baisse de la lactation et des saignements.
  • Elle doit être prise à heure fixe. Pour ne pas l'oublier, posez-la à côté de votre brosse à dents ou enregistrez une alarme sur votre portable !
Si vous n'allaitez pas :
  • En attendant le retour de couche, vous devez utiliser comme méthode de contraception le préservatif.
  • Après votre retour de couche, vous pourrrez choisir la méthode de contraception qui s'adapte le mieux à votre besoin et à votre façon de vivre : pilule, stérilet, patch...

 

Voici une liste exhaustive de contraceptifs, pour vous permettre de faire le choix de votre méthode de contraception...

La pilule œstro-progestative, combinée ou minidosée

  • Elle contient deux hormones de synthèse : l’œstrogène et la progestérone.
  • Elle peut être prise après votre retour de couche.


Astuce : Pour ne pas l'oublier, posez-la à côté de votre brosse à dents ou enregistrez une alarme sur votre portable !

L'implant

  • Il peut être mis en place un mois après l'accouchement.
  • Une fois posé, vous ne vous en préoccupez plus… au moins pendant trois ans !
  • Il ne provoque pas de règles. Chez certaines femmes, juste de légers saignements les premières semaines qui s’estompent petit à petit.

Astuce : Si vous avez pris quelques kilos, n'optez pas pour cette méthode de contraception, car l'implant favorise la prise de poids chez certaines femmes.

Le stérilet ou DIU (dispositif intra-utérin)

  • Il peut être posé entre quatre à six semaines après l’accouchement (ou six mois après une césarienne), le temps que l’utérus se remette correctement en place.
  • Une fois posé, vous ne vous en préoccupez plus.

Astuce : Cette méthode de contraception n’est peut-être pas la solution idéale si vous envisagez de retomber enceinte dans les deux ou trois ans.

Le patch contraceptif

  • Il est possible de le mettre en place environ un mois après la naissance.
  • Vous pouvez le coller où vous voulez, sur le ventre, sur l'épaule et dans le bas du dos.
  • Il se change toutes les semaines. Comme la pilule contraceptive, il s’utilise 3 semaines. Puis, pendant la semaine de « repos », vos règles apparaissent.

Astuce : Suivez le mode d'emploi avec attention pour poser le patch, et il résistera à tout : douche, bain, frottement des vêtements…

L'anneau vaginal contraceptif

  • Il peut être utilisé environ un mois après la naissance de bébé.
  • Il doit rester trois semaines en place. La quatrième semaine, les règles apparaissent.

Astuce : Vous pouvez le changer vous-même comme un tampon. S'il vous l'expulsez, replacez immédiatement l’anneau afin de préserver son efficacité.

Parmi tous ces contraceptifs, vous trouverez sans doute la méthode de contraception qui vous convient le plus.

publicité

PUBLICITE

JSN Megazine template designed by JoomlaShine.com