Si cette déprime dure plus de quinze jours, si vous ne parvenez pas à vous occuper de votre bébé, si vous avez l'impression de ne pas l'aimer, il peut s'agir d'une vraie dépression.

Demandez si possible de l'aide autour de vous pour les taches ménagères, les courses, ou tout simplement pour promener votre bébé pendant que vous ferez la sieste.

Ne restez pas seule avec votre souffrance, et n'ayez pas honte : 10 % des femmes entrent dans un syndrome dépressif après leur accouchement. Vous pouvez vous renseigner à la maternité ou au centre médico-psychologique de votre commune.

Ces professionnels vous orienteront vers un psychologue compétent. Il suffit parfois d'oser en parler pour dédramatiser, comprendre ce qui vous arrive et vivre enfin sereinement votre maternité.

publicité

PUBLICITE

JSN Megazine template designed by JoomlaShine.com