Au cinéma depuis mercredi Batman V Superman : l’aube de la justice de Zack Snyder avec Ben Affleck et Henry Cavill.

Craignant que Superman n'abuse de sa toute-puissance, le Chevalier noir décide de l'affronter : le monde a-t-il davantage besoin d'un super-héros aux pouvoirs sans limite ou d'un justicier à la force redoutable mais d'origine humaine ? Pendant ce temps-là, une terrible menace se profile à l'horizon…

DANS LE DETAIL

Batman V Superman : Dawn of Justice

De Zack Snyder

Avec Ben Affleck, Henry Cavill, Jesse Eisenberg, Gal Gadot, Amy Adams, Diane Lane, Laurence Fishburne, Jeremy Irons, …

Genre : Super-héros

Date de sortie : 23 mars 2016

BANDE-ANNONCE

 

CRITIQUE

Attendu depuis près de trois ans, Batman V Superman a su, à sa manière, faire parler de lui régulièrement. D’abord grâce à des extraits lâchés au compte-gouttes (en tout cas au début) puis en raison des polémiques que le film a suscité. Il faut se souvenir que l’annonce de Ben Affleck dans le rôle du défenseur de Gotham a causé un raz-de-marée sur la toile, les fans hurlant au scandale. Une pétition avait même été lancée pour faire changer d’avis la Warner (productrice du film). Ensuite ce sont les annonces des présences d’autres héros, à l’image de Wonder Woman (Gal Gadot) qui ont un peu énervé les puristes qui ont eu l’impression que DC Comics tentait de rattraper le retard pris sur Marvel et ses Avengers en jouant toutes ses cartes sur ce Batman V Superman.

Ce duel au sommet entre les deux plus grands héros du monde est un moment connu des amateurs de comics book, pusiqu’il fait partie intégrante de l’histoire des deux justiciers. Avant d’être amis (et de constituer la Ligue des Justiciers) ils vont commencer par s’affronter afin de savoir qui est le plus fort (même les héros ont besoins de se rassurer), puis s’allieront pour lutter contre le crime. Jusque là, rien de bien original dans le film donc, on peut aisément imaginer que le scénario n’a pas été la chose la plus complexe à mettre en place puisque s’inspirant de fait déjà écrit et même dessiné. Et c’est là que ça coince, l’absence de travail scénaristique pour donner un peu de profondeur à ce Batman V Superman, l’impression est que comme l’histoire existait déjà, l’impasse a été faite sur ce point pour se concentrer exclusivement sur les effets spéciaux. Effets qui vomissent à l’écran, les explosions, les scènes de destructions et les images, références aux chaos que nous vivons, réellement, en ce moment sont nauséeuse, tout comme les références « bibliques » aux apparitions de l’homme d’acier sont dérangeantes.

S’il est de notorité publique que l’univers DC n’est pas des plus « funny » (mis à part peut-être Flash qui, sous les traits de Wally West, est très amusant), il n’était pas nécessaire d’en faire autant dans les clichés et les références.

Au final, cet affrontement entre Batman et Superman est ennuyeux et n’amène rien que nous ne sachions déjà, même l’apparition (inutile au niveau de l’histoire) de Wonder Woman est gâchée car mal amené. C’est dommage. Pour ma part ce deuxième film signé Zack Snyder ne me donne pas l’envie d’attendre Justice League (prévu en 2017) mais plus de continuer à me tourner vers la télévision qui offre plus d’espace à ces héros, j’en veux pour preuve Arrow, Flash et plus récemment Supergirl qui introduisent cet univers fascinant de façon bien plus élégante. Après tout, les super-héros DC sont les plus vieux (les années 30 pour Superman et Batman), ils méritent qu’on leurs donnent un traitement plus adéquat.

 

 

publicité

PUBLICITE

JSN Megazine template designed by JoomlaShine.com