Le sommeil, sans doute l'un des sujets les plus sensibles pour les parents. Très vite on aime que son enfant face ses nuits (et nous les nôtres) et retrouver un rythme de vie, de nuit, des plus classique. Comme pour tous les domaines de la vie, nous ne sommes pas tous égaux devant le sommeil, il en va de même pour les enfants.

 

Les troubles du sommeil sont fréquents chez les petits jusqu'à 4 ou 5 ans (voir plus). Une dent qui pousse, un rhume, des mauvais rêves, beaucoup de facteurs peuvent perturber le sommeil de l'enfant et par la force des choses celui du parent. On le sait, un manque de sommeil peut empêcher le bon accomplissement des tâches journalières et créer des tensions.

Relativisons ! Il est normal que votre enfant se réveille la nuit et qu'il vous appelle. Vous êtes son seul repère. Mais attention, ce n'est pas parce qu'il pleure que vous devez vous précipiter à son chevet...

Essayez de le calmer à distance, dites-lui que vous l'entendez et rassurez-le en lui disant que vous êtes juste à côté. Si cela ne donne pas de résultat, allez dans sa chambre et tout en parlant doucement, caressez-lui la tête, le dos. En revanche, évitez de le sortir du lit.
Il faut aussi veiller à ce qu'il ne soit pas distrait par des bruits de la maison (télé trop fortes, ou ses aînés qui jouent). Le plus important est qu'il arrive à se calmer par lui même et à se rendormir.

Il faut toutefois, selon les spécialistes, garder en tête qu'en matière de sommeil, certains enfants sont des yoyos. Ils peuvent dormir paisiblement pendant des mois et ensuite connaître des périodes plus troubles. Cela est lié à leur développement et à leurs activités cérébrales nocturne... Quoi qu'il en soit, il est important de garder son calme et de ne pas s'énerver. Soyez tendre, mais ferme.

Bonnes nuits !

publicité

PUBLICITE

JSN Megazine template designed by JoomlaShine.com