On dit souvent que nos enfants sont notre reflet. On se reconnaît en eux à leur façon de parler, de se tenir, de bouger, mais aussi dans la manière dont ils sont fait physiquement. Est-ce qu'une maman boulotte ou un papa rondouillard donne forcément un enfant en surpoids ? D’où viennent les kilos en trop ?

 

Les temps changent et la façon de se nourrir aussi ! Manger à longueur de journée, se gaver de plats cuisiné, souvent devant la télé... Bref voilà, et ce n'est pas nouveau, de qui favorise la prise de poids. Tout comme une mauvaise gestion des repas quotidien, on le sait, on nous le répète dans tous les magazines à la mode, le petit déjeuner est le repas le plus important de la journée.

Mais voilà, on a beau tout faire pour éviter à nos enfants le calvaire que l'on traverse ou que l'on a traversé, on ne peut rien contre la génétique. S'ajoute à cela les facteurs psychologique, socio-économiques (papa et maman doivent travailler on n'a donc pas le temps d'aller jouer au parc) ou de certaines maladies et voilà, votre poussin d'amour est en surpoids !

Les kilos en trop qui s’accumulent peuvent très vite avoir des conséquences sur la santé des enfants. Douleurs articulaires, problèmes orthopédiques (pieds plats, entorses…), troubles respiratoires (asthme, ronflements, apnées du sommeil…)… Et plus tard, troubles hormonaux, hypertension artérielle, maladies cardio-vasculaires…

Le surpoids peut aussi être un véritable handicap social et un facteur de dépression, surtout quand l’enfant doit faire face aux remarques, parfois terribles, de ses camarades…

Et ne vous fiez pas aux dictons selon lesquels, en grandissant, il va forcément s’allonger et s’affiner. Car l’obésité peut très bien persister à l’âge adulte. Il existerait d’ailleurs un lien potentiel entre l’obésité de l’enfant et l’apparition d’un diabète de type 2, sans oublier qu’elle entraîne aussi une nette diminution de l’espérance de vie… Pas folichons tout ça...

La solution est de revoir dans le détail sa façon de manger.

Il faut se rappeler que les repas doivent être structurés. Un bon petit déjeuner (c'est important), un dîner équilibré, un goûter équilibré et bien sûr, un souper... équilibré. Bravo !
Profitez des moments à table pour lui apprendre le B.A.b.a de la diététique pour qu'il sache par lui-même, le moment venu, choisir tout seul ce qu'il va manger.

Pour la boisson, privilégiez l'eau ! Les sodas et jus de fruit contribuent à la prise de poids.

Très souvent, on se rend compte que c'est l'alimentation de la famille qui est à revoir. C'est pourquoi, si on est toujours d'accord de tout changer pour le bien de nos petits, des repas pris dans la convivialité de la table, tous ensemble, fera changer les habitudes de tous. C'est un réel plus.
Finalement, chaque parent a un rôle à jouer pour aider son enfant à comprendre comment "bien" manger.

publicité

PUBLICITE

JSN Megazine template designed by JoomlaShine.com